ROLF SAINT-AGNÈS

Pop Art

image artiste rolf

Qu’elle représente la Mona Lisa, l’Arbre de ville ou la statue de la Liberté, l’œuvre du peintre Rolf Saint-Agnès annonce clairement les couleurs : celles du pop art et de sa sainte trinité Andy Warhol, Roy Lichtenstein et Keith Haring.

New York ? Paris ? Pourquoi ? La capitale française, Rolf Saint-Agnès y naquit en 1969 d’un père français et d’une mère suédoise. La métropole américaine, à 20 ans, il s’y installa. Pour une décennie, il fit de la Grosse Pomme sa ville d’adoption et du pop art sa religion artistique.

Habitué des grands espaces, Rolf Saint-Agnès vit dans le Tarn, là où l’air alimente son grain de folie à la puissance du vent d’Autan. C’est le même que respirait Henri de Toulouse-Lautrec. Son atelier ouvrant sur les collines pigmentées du Sud-Ouest est devenu son quartier général. De là, il rayonne tous azimuts, expose à New York, à Paris, à Stockholm
mais aussi à Aix-en-Provence et dans sa région, à Toulouse, Albi et Bordeaux.

Au fil des ans et de ses voyages à travers le monde, le pinceau de l’artiste s’est singularisé.
Si le pop art imprègne toujours son art, il n’aliène pas pour autant une personnalité très affirmée. On pourrait comparer son œuvre au vaisseau des Argonautes. Sans cesse radoubé, le navire ne conservait plus une seule planche originelle mais demeurait pareil à lui-même.