Patrick Dumas

Cubisme

artiste-patrick-dumas

Voici ce que Patrick Dumas dit lui-même de son travail: « Nous vivons une époque où nous ne cherchons plus à définir ce qui est « art » de ce qui ne l'est pas. Celui-ci est partout. Du design de la cuvette de nos toilettes a la cuisson de la carotte que nous mangerons. (...) L'art ne devrait pas se contenter de ces petites boites. Pourtant la marchandisation du monde l'y oblige. Objet parmi les objets. En qualifiant mes peintures d'absurdes, c'est un moyen de placer ma pratique et ces ouvrages de l'autre côté du nécessaire. S'il doit y avoir un autre point de départ à ma démarche que celui de dessiner depuis ma plus tendre enfance. Je soulignerais ma visite au Musée de l'art Brut de Lausanne (Suisse) en 2007 qui a déclenché chez moi une perception nouvelle de la peinture et permis à mes créations de s'épanouir pleinement. Depuis lors, je désire assumer ces influences : de Gaston Chaissac à Jackson Pollock, n'y a-t-il qu'un pas... ? Mon inspiration s'écarte aisément de ce que l'on désigne comme « art » et puise autant dans la mode vestimentaire, les déchets, le design que l'architecture. Peindre pour peindre, pour le geste, pour le moment passé avec les formes et les couleurs, pour avoir l'impression d'échapper à la vie, pour arrêter le temps. Assembler les formes comme celles d'un puzzle inconcevable et toujours prêt à s'effondrer. Peu m'importe la cohérence de l'ensemble, je m'intéresse davantage à faire apparaître des formes jusqu'à en palper la texture, à en ressentir le volume. De cette façon, je laisse une grande place à un univers imaginaire. »

Ses tableaux sont exposés au Pullman Toulouse Centre.