Kamel Sécraoui

Street Art

kamel-secraoui-artiste

Toulousain de naissance, l’artiste designer Kamel Secraoui s’inspire de la géométrie, de l’architecture et de l’urbanisme pour transformer l’environnement urbain. Menant ses premières actions sous son nom d’artiste autodidacte «Chat Maigre», il décore des biens publics avec des adhésifs alliant graphisme et couleur pour égayer le quotidien morne des citadins et ainsi engendrer un peu de joie de vivre. Grâce à cette motivation naîtra la poubelle à imprimé Liberty, le banc coloré Lisbonne, ou encore le radar Pixel, revétu d’un imprimé graphique et flashy.

En continuité avec ses premières réalisations issues du street art, Kamel Secraoui créé en 2006 une agence dédiée au design et à l’esthétique urbaine : KLD Design. En 2008, il collabore avec le service de transports en commun : pour le premier anniversaire de la ligne de métro, il propose à Tisséo d’habiller les ascenseurs de 8 stations. Les revêtements pleins de couleurs et de vivacité ravissent les citoyens. Depuis, il intervient régulièrement sur les architectures, le mobilier urbain et les objets du quotidien en collaboration avec des institutions publiques ou privées à travers la France (Pau, Pont-de- Claix, Gruissan...), ce qui lui vaut en 2010 une parution dans l’ouvrage de Sophie Barbaux : « Objets urbains, vivre la ville autrement ».

Objets usuels détournés ou éléments urbains décorés, ses créations au croisement de la simplicité et de l’extravagance réinventent la dimension humaine dans une ville vivante et radieuse. Alors qu’il définit son activité principale comme «design global», cet artiste à la curiosité insatiable agit au niveau trans-disciplinaire (collage, peinture, design, photo, vidéo...) pour laisser parler son imagination sans limites.