Benjamin Spark

Pop Art

benjamin-spark-artiste

Le langage visuel de Benjamin Spark s'inspire librement de l'histoire de l'art et de la culture populaire, redéployant des styles et des genres canonisés aux côtés de graphiques empruntés aux sous-cultures des jeunes et au courant commercial dominant.

Les univers picturaux complexes de Spark comprennent des citations d'artistes comme Lichtenstein, Warhol et Basquiat, ainsi que des paroles de chansons, des logos de marques, des jeux vidéo, des dessins animés et des couvertures de magazines. Il subvertit l'univers enfermé de la bande dessinée en juxtaposant les stars de Disney, les super-héros ou les habitants de la BD franco-belge, puis les laisse souillés et défigurés par une attaque de graffitis à la bombe. "Je prends ces icônes et je les ridiculise, pour illustrer une sorte de désordre dans leur monde", dit-il.

Plus que tout autre artiste de son temps, Spark est l'exemple de ce que l'historien de l'art Daniel Birnbaum appelle "la peinture dans le champ élargi", son œuvre prolifique reflétant la nouveauté préemballée et les espaces hybrides de l'ère de l'information.